Henry Bauchau

<p>Henry Bauchau</p>

Lire aussi :
Nu(e) 35 — Henry Bauchau

À propos du numéro

La revue Nu(e), espace éditorial où s’expérimente la poésie, lieu de travail, de correspondance, est le lieu de l’exercice de l’amitié au sens où l’entend Blanchot consacre son 36e numéro à :

HENRY BAUCHAU

PNG - 18.1 ko

Doyen des lettres belges de langue française (il est né en 1913), Henry Bauchau est venu à l’écriture dans la traversée d’une psychanalyse, au sortir de la seconde guerre mondiale. Dans ses textes se dit la difficulté à vivre les désastres autant que la célébration du quotidien, de la « fête de l’existence ». Sa langue a la limpidité de résonance du cristal. Et si son œuvre interpelle les intellectuels (Bachelard autant que Derrida par exemple), elle a cette particularité de toucher aussi au plus profond les jeunes et les non-lecteurs, ceux qui boudent ordinairement la littérature. C’est que cette œuvre s’ancre, dans son principe même, dans le (contre-)pouvoir de la parole, et qu’elle pénètre comme un fer de lance dans la sensibilité de chacun.

Le volume que lui consacre la revue, coordonné par Myriam Watthee-Delmotte (Maître de recherche du FNRS et professeur responsable du « Fonds Henry Bauchau » de l’Université catholique de Louvain), rassemble des contributions diverses (détail au verso) :
- des inédits et des manuscrits du poète
- des entretiens d’Henry Bauchau
- un carnet de créations d’écrivains proches, par le vécu ou par le cœur
- des extraits de pages intimes : correspondance réelle (par ex. les lettres de Blanche Reverchon-Jouve) ou rêvée, pages de journal...
- des créations de plasticiens dans le sillage de l’auteur
- des contributions critiques sur le thème du « (contre-)pouvoir de la parole »

Ce numéro spécial de qui réunit 40 contributeurs présente un ensemble de textes qui donnent d’Henry Bauchau (le poète, le thérapeute, ou tout simplement l’homme) une image toute en nuance, et témoignent de l’aura dont sa présence bénéficie auprès de ses pairs, créateurs d’images verbales ou visuelles, ou de personnalités du monde culturel.

Le volume Nu(e) consacré à Henry Bauchau (262 pages) contient :

Henry Bauchau : pages inédites et manuscrits
parmi lesquels le tout premier poème resté dans les tiroirs de l’écrivain
et des poèmes récents

Entretiens d’Henry Bauchau
avec Myriam Watthee-Delmotte
et avec Pascal Goffaux

Textes de création
Werner Lambersy
Marc Dugardin
Sophie Benoît
Éric Brogniet
Nancy Huston
Philippe Forget
Nicole Malinconi
Pierre-Yves Soucy
Claire Lejeune
Daniel De Bruycker

Contributions plastiques
Albert Palma
Anne Dejaifve
Hortense Damiron
Martine Colignon
Lionel
Laurence Setton
Marie-Pierre Uenten

Correspondance et pages de journal
Blanche Reverchon-Jouve
Gaston Bachelard
Jean Paulhan
Jacques Derrida
Marcel Raymond
Raymond Abellio
Jean Grosjean
Paul Willems
Jacques Devriend
Jean Tordeur
Alain Badiou
Marie-Claire Boons
Chantal Deltenre
Yun Sun Limet

Études critiques
Béatrice Bonhomme
Catherine Mayaux
Régis Lefort
Anne Neuschäfer
Geneviève Henrot-Sostero
Frédérique Joseph-Lowery


Prix : 20,00 € + port : 4,00 €
Vous pouvez également payer par chèque.